Ahmed vendait les affaires de son employeur en cachette.

C’est une histoire qui se déroule dans la capitale de Ivoirienne, Abidjan. Ahmed est un jeune qui travaillait dans un magasin de téléphone et télévision. Après quelques problèmes de salaire avec son employeur, Ahmed avait donc décidé de se faire justice à sa propre manière.

Le Ahmed ne recevait plus son salaire depuis 3 mois déjà. Il n’arrivait plus à joindre les deux bouts. À chaque fois, son employeur trouvait toujours des excuses pour ne pas remettre le Salaire à Ahmed. Dans cette situation compliquée Ahmed ne trouvait pas de solution.

Puis un jour, il a réalisé une vente d’un petit écran plasma de 50.000 FCFA. Il voulait d’abord aller rendre cette dans la caisse du magasin, et puis s’est rappelé qu’il avait vraiment besoin d’argent. Ahmed à donc empoché les 50.000 pour son compte personnel. Une semaine après, Ahmed réalisa encore une autre vente et l’argent dans son compte personnel.

Après un mois dans cette situation frauduleuse, le patron s’est rendu compte de la supercherie d’Ahmed et a décidé d’aller en justice. Devant les tribunaux, Ahmed a plaidé coupable mais a tout de même précisé qu’il volait cette argent car il ne percevait plus de salaire depuis 3 mois. La juge a donc demandé au patron de verser à Ahmed son salaire et en même temps, ce dernier devrait immédiatement rembourser le patron pour les téléphones et téléphones qu’il a vendu.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici